• Consultant REACH & Solutions Logicielles REACH, Marion est spécialiste des questions liées à la mise en conformité REACH et CLP.

    Marion Allayrangue
    Commentaire

    Bonjour Mathilde,
    Si aucune donnée n'est disponible sur un mélange, la méthode du CLP consiste en effet à partir des matières premières. Attention tout de même que les extraits de parfum sont souvent constitués de plusieurs ingrédients. Si vous réalisez un mélange de plusieurs parfum, il est essentiel de repartir de la décomposition la plus précise de chaque extrait de parfum (certificat d'analyse ou GC) pour bien gérer les règles d'additivité du CLP.
    Si vous ne faites que de la dilution et que vous ne mélangez pas plusieurs parfum entre eux, vous pouvez appliquer le facteur de dilution à partir de la FDS du concentré (à partir de la concentration max de chaque ingrédient).
    SDS Factory vous permet en effet de créer en quelques clics la FDS d'un mélange (ou d'un mélange de mélange). Le logiciel est équipé d'un moteur de règles CLP qui calcule de manière automatique la classification CLP des mélanges à partir de leur composition chimique et de la classification CLP des différents constituants.
    J'espère avoir répondu à vos interrogations : si vous souhaitez en savoir plus (notamment sur le logiciel SDS Factory que j'ai abordé de manière un peu succincte), n'hésitez pas à nous envoyer un mail à l'adresse [email protected].
    Bien à vous,
    Marion

    ven 24/03/2017 - 15:29
Le code langue du commentaire.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <p> <br> <span> <img src alt height width data-entity-type data-entity-uuid data-align data-caption> <i>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.