Aller au contenu principal

Le blog d'EcoMundo


Toutes les astuces pour maîtriser votre risque chimique !

 
Mascotte blog

UK REACH & Enregistrements

#Brexit4You : Pour toujours mieux vous accompagner, EcoMundo suit de très près les évolutions réglementaires liées au Brexit. Nous vous livrons, au fil de l’actualité réglementaire, nos conseils pour mieux anticiper le Brexit et ses conséquences pour votre conformité.
-

Avec la possibilité d’un « no-deal Brexit » le 29 mars 2019, le Royaume-Uni tente de se préparer au mieux de ses possibilités et a déjà ébauché la future réglementation qui encadrera les substances chimiques au Royaume-Uni. A priori, la réglementation sera calquée sur le Règlement REACH européen déjà en place.

HM Government

Un enregistrement spécifique au Royaume-Uni

Tout comme les entreprises qui souhaitent mettre des substances sur le marché européen doivent enregistrer leurs substances sous REACH, les entreprises qui voudront commercialiser des substances au Royaume-Uni devront les enregistrer selon UK REACH. Le Royaume-Uni est également en train de développer son propre REACH IT : UK REACH IT.

Il n’est pas encore certain que la plateforme britannique soit disponible dès le 29 mars, mais le gouvernement britannique a d'ores et déjà prévu un plan B pour les nouveaux enregistrements qui seraient, au début, basés sur un système d'e-mails.

Les détenteurs britanniques d’un Enregistrement REACH européen n’auront normalement pas besoin de réenregistrer leur substance au Royaume-Uni. Cependant ces enregistrements devront tout de même être « validés » par le Royaume-Uni. En effet, les entreprises devront fournir des informations préliminaires dans les 120 jours qui suivront le Brexit, puis l’intégralité des données concernant l’enregistrement dans les 2 ans suivant.

Des obligations différentes pour des rôles différents

Selon votre rôle actuel et votre nouveau rôle, vous n’aurez pas les mêmes obligations. Nous distinguerons alors : les fabricants de l’Europe des 27, les utilisateurs en aval basés au Royaume-Uni et les entreprises basées au Royaume-Uni qui détiennent un enregistrement REACH européen.

Fabricants basés dans l’Europe des 27, commercialisant au Royaume-Uni

Ils deviendront, au sens de UK REACH, des fabricants d’un pays tiers. Ils devront donc désigner un représentant exclusif (OR, Only Representative) basé au Royaume-Uni pour enregistrer leur substance sous UK REACH, ou bien laisser la charge de l’enregistrement au futur importateur (ex-utilisateur en aval).

Utilisateurs en aval basés au Royaume-Uni

Ils deviendront, post-Brexit, importateurs de substances. Par conséquent, ils devront enregistrer les substances qu’ils importent depuis l’Europe sous UK REACH s’ils veulent continuer à se fournir en Europe. Néanmoins, dans le cas où leur fournisseur enregistrerait la substance de son côté, ils n'auraient pas besoin de le faire. Cependant pour assurer une continuité sur le marché, le gouvernement britannique pense commencer par implémenter un système de notification (gratuite), avant d’exiger un enregistrement complet.

Entreprises basées au Royaume-Uni détenant un Enregistrement REACH européen

Leurs enregistrements européens seront tout simplement légalement reconnus par UK REACH après le Brexit. Elles devront notifier l’HSE (Health and Safety Executive, l’autorité compétente en matière d’inspection du travail dans les domaines santé et sécurité au Royaume-Uni) pour entamer le processus de reconnaissance et fournir les informations de base dans les 120 jours suivant le Brexit, puis toutes les informations techniques requises dans les 2 ans qui suivent.

Il est très important de noter que, selon l’HSE, cette règle de reconnaissance s’appliquera à tous les enregistrements qui existent au moment de la sortie du Royaume-Uni, détenus par des entités britanniques ou qui ont été détenus par des entités britanniques dans les 2 ans précédant le 29 mars 2019. Cela signifie donc que, même si une entreprise britannique décide de transférer son enregistrement à un OR basé dans l’Europe des 27, comme EcoMundo, en prévision du Brexit, elle devrait toujours pouvoir demander à ce que cet enregistrement soit reconnu par UK REACH après la sortie effective.

N’hésitez pas à lire notre blog et suivre nos réseaux sociaux – Twitter, Linkedin et Facebook – pour des conseils sur les démarches à entamer.

Vous souhaitez en savoir plus sur les impacts du Brexit sur votre activité ?

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter notre expert Fangcun Zhou par téléphone : +33 1 83 64 20 54 pour l’Europe ou +1 (778) 234 1607 pour l'Amérique du Nord ou à le joindre par email à l'adresse [email protected]

Articles liés

vignette blog

Nos conseils à 2 mois du Brexit

L’amendement qui visait à reporter la date du Brexit a été rejeté par le parlement britannique, mais celui qui...Lire la suite

vignette blog

Brexit : la France se prépare à un Brexit dur

La France a lancé son plan visant à préparer le retour des contrôles douaniers avec le Royaume-Uni. Cette annonce...Lire la suite

vignette blog

Brexit : quel futur pour REACH ?

Ce dimanche 25 novembre, lors du Conseil Européen, l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne a...Lire la suite

Partager ce billet

Ajouter un commentaire

Le code langue du commentaire.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id> <p> <br> <span> <img src alt height width data-entity-type data-entity-uuid data-align data-caption> <i>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.