Le blog d'EcoMundo


Toutes les astuces pour maîtriser votre risque chimique !


Mascotte blog

Le secteur du revêtement au Royaume Uni préoccupé par le Brexit : REACH et CLP

La BCF (British Coatings Federation - Fédération du Revêtement Britannique) enquête sur l’impact d’une sortie de REACH sur l’industrie et craint une fragilisation de ses échanges commerciaux avec l’Europe. Dans ce contexte, les résultats d’une consultation auprès des professionnels sont discutés avec les grandes associations britanniques.

Alors que commencent les négociations pour la sortie du Royaume Uni de l’Europe, plus des trois quarts des sociétés de revêtement expriment leur inquiétude quant à un possible changement des réglementations qui aboutirait à un écart entre les industries du Royaume Uni et leurs partenaires commerciaux européens.

Vingt-neuf compagnies ont répondu à un sondage organisé pour les membres de la Fédération Britannique du Revêtement (BCF) au sujet du Brexit. La BCF est une organisation de commerçants qui représente les fabricants de peinture, d’encre et de revêtement pour les murs.


Nécessité de se maintenir proche de REACH et CLP


La grande majorité des sondés attribue une grand importance à REACH (93%) et CLP (82%) et se sont prononcés en faveur de ces réglementations.

65% de leurs matières premières proviennent de l’Union, ce qui illustre son importance, si bien que 10% d’entre eux considèreraient une relocalisation de leur commerce sur le sol européen si la portée de la Réglementation REACH venait à ne plus s'étendre au Royaume Uni.

80% des sondés voient le Brexit comme un risque : les accords de libre échange négociés par l’Europe à l’international sont très significatifs et c’est pourquoi la Zone Économique Européenne (EEA) et ses travailleurs qualifiés sont importants (pour 72% d’entre eux).

Ce sondage a été préparé en concertation avec le ministère du commerce international, le ministère britannique des affaires, le ministère de l’environnement, le ministère des affaires, de l’énergie et de la Stratégie industrielle (Beis) et les affaires et le DEFRA (le ministère britannique de l’environnement, de l’alimentation et des questions rurales).


Un Accord tacite en faveur de réglementations homogènes


Le 17 Mars dernier, le BCF, le Beis et le ministère britannique sur la sortie de l’UE se sont rencontrés pour discuter des résultats de ce sondage. Cette réunion a eu lieu en présence de l’Association Britannique des Spécialités Chimiques, de l’Association de l’Industrie Chimique et de l’Association britannique de l’industrie des produits d’entretien. L’impact économique négatif de l’accumulation des réglementations a également été adressé.

Il a été convenu, à l’issue de cet évènement, que les réglementations britanniques devaient s’aligner avec les réglementations européennes pour le bien des industries chimiques britanniques— dans la mesure du possible.

Le BCF a également présenté les résultats de ce sondage lors de la réunion qu’ils tiennent régulièrement pour parler de problématiques autour de la réglementation.


Vous avez besoin d'en savoir plus sur REACH ?


Si vous souhaitez un éclairage sur les réglementations REACH et CLP ainsi que sur d’autres questions réglementaires, n’hésitez pas à contacter les experts EcoMundo par mail : contact@ecomundo.eu ou par téléphone au +33 (0)1 83 64 20 54 pour l’Europe ou au + 1 (778) 231-1607 pour l’Amérique du Nord.

Partager ce billet

Posez une question à nos experts