La Commission Européenne a voté l’octroi d’une Autorisation REACH à l’entreprise Sofradir, pour deux usages industriels de mélanges à base de dichromate de potassium (CAS n° 7778-50-9) pour des durées de période de révision de 4 et 7 ans. Le dichromate de potassium, inclus à l’annexe XIV du règlement REACH, sera complétement interdit sur le sol européen à partir du 21 septembre 2017.

dichromate de potassium

Deux usages d’une même substance

Suite au dépôt d’une demande d’Autorisation REACH, l’entreprise Sofradir accompagnée par EcoMundo s’est vue accorder le 13 juin 2017 deux Autorisations pour deux usages du dichromate de potassium.

Sofradir est une entreprise française fondée en 1986 qui fabrique des détecteurs infrarouge utilisés entre autres dans des équipements militaires et aérospatiaux. Elle est la première dans ce domaine en Europe.

L’utilisation de cette substance lui est ainsi temporairement possible pour les usage suivants :

  • Utilisation industrielle de mélanges à base de dichromate de potassium pendant les étapes de gravure initiale et finale des couches de CZT dans la production de composants optoélectroniques associant un circuit de lecture à un circuit de détection à infrarouge au moyen de la technologie à base de tellurure de mercure-cadmium.
    • Date d’expiration : 21 septembre 2024
  • Utilisation industrielle de mélanges à base de dichromate de potassium pendant la gravure des deux faces du substrat d’antimoniure d’indium dans la production de composants optoélectroniques associant un circuit de lecture à un circuit de détection à infrarouge au moyen de la technologie à base d’antimoniure d’indium
    • Date d’expiration : 21 septembre 2021

Un nouveau succès pour l’équipe Autorisation REACH d’EcoMundo

Ces dossiers d’autorisation sont le fruit du travail des experts d’EcoMundo qui se sont chargés de leur réalisation et de leur soumission à l’ECHA pour le compte de la société Sofradir.

Le comité d’évaluation a considéré que : « Conformément à l’article 60, paragraphe 4, du règlement (CE) no1907/2006, les avantages socio-économiques l’emporte sur les risques qu’entraîne l’utilisation de la substance pour la santé humaine et il n’existe pas de substances ou de technologies de remplacement appropriées du point de vue de leur faisabilité technique et économique. »

Pour accéder aux détails de la décision, rendez-vous sur le site de l’ECHA.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Autorisation REACH ?

Pour plus d’information sur l’Autorisation REACH, n’hésitez pas à contacter notre expert Lucie Echaniz par téléphone : +33 (0)1 83 64 20 54 pour l’Europe ou +1 (778) 234 1607 pour l'Amérique du Nord ou à la joindre par mail à l'adresse [email protected]

Articles liés

vignette blog

12 nouvelles substances incluses à l’Annexe XIV de REACH

L’Annexe XIV du règlement REACH, dont l’amendement vient d’être publié ... Lire la suite

vignette blog

Dossiers d’Autorisation REACH VS substitution

La procédure d’Autorisation REACH a été récemment critiquée par l’ONG ChemSec au vu du nombre important ... Lire la suite

Une question ?
x

Merci !

Merci pour votre message.
Nos experts prendront contact avec vous très bientôt.

Une question ?

Une question ? Une réaction sur cet article ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

 
 
 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. En savoir plus